Une espèce de pieuvre chasse sur la terre ferme

by spotmydive


Nous savons tous que la pieuvre est un animal extraordinaire, mais elle n’a pas fini de nous surprendre et de nous livrer tous ses secrets. L’Abdopus aculeatus, espèce de pieuvre endémique de l’océan indien, dont nous savons peu de choses car très difficile à observer, est tout simplement étonnante. Cependant vous ne pourrez que l’observer en Indonésie, aux Philippines et au nord de l’Australie.

Une pieuvre étonnante

Contrairement à la plupart des pieuvres, l’Abdopus Aculeatus est capable de chasser la terre ferme ! Mais, plus étrange est sa capacité à se camoufler pour échapper à ses prédateurs, se confondant avec les algues flottant dans les eaux au grès du courant. Elle démontre ainsi, une fois de plus, qu’elle est capable de raisonner et qu’elle fait partie des animaux les plus intelligents du monde.

Un autre fait surprenant, chez cette petite pieuvre, est sa façon de chasser. n effet cette redoutable prédatrice est aussi féroce dans l’eau que sur terre ! Elle est capable de se déplacer sur le sable et lorsqu’elle se retrouve piégée par la marée basse, elle en profite pour partir chasser ses proies, et se balade de flaque en flaque pour traquer crabes et poissons.

Une chasseuse redoutable

Cependant cette petite pieuvre a encore bien d’autres secrets. En premier lieu, elle est capable de se déplacer sur deux tentacules !
Cette prouesse lui permet de se défendre contre ses prédateurs. Son camouflage est facilité par cette bipédie. Elle peut ainsi se déplacer sur deux tentacules tout en se camouflant. Ce qui est en fait donc une redoutable chasseuse, puisqu’elle est aussi féroce dans l’eau que sur terre ! Elle est la seule pieuvre capable de se bouger sur le sable. Même piégée par la marée basse, cette pieuvre en profite pour partir chasser ses proies. Comment ? En se baladant de flaque en flaque pour traquer crabes et poissons.

Son intelligence explique ce raisonnement complexe. Abdopus aculeatus en a visiblement conscience, car elle n’hésite pas à s’aventurer hors de sa zone de confort à la recherche de petites proies. Ces animaux ne cessant de nous étonner. Dotée de trois coeurs, d’une capacité à se régénérer et d’une incroyable habileté pour s’échapper, les pieuvres sont des animaux incroyables !

Cet animal si étrange

Si les pieuvres sont connues pour leur intelligence, elles sont surtout des animaux marins étrangers. Possédant un nombre impressionnant de neurones, les deux tiers se répartissent dans leurs bras et pas dans leur cerveau.

Cette curiosité s’observe d’autant plus dans leur développement génétique. Généralement les cellules convertissent l’ADN en ARN c’est-à-dire l’acide ribonucléique. Celui-ci va créé des protéines qui sont indispensables à la vie. Mais aucune modification génétique permettant l’évolution ne se fait à ce niveau. Elles se font au niveau de l’ADN. Mais contrairement à la majorité des organismes, les cellules des pieuvres n’attendant pas que l’ADN produit une mutation génétique. Les cellules des pieuvres convertissant l’ADN en ARN produisent elles-mêmes de nouvelles protéines. Ce phénomène, observables aussi chez les poulpes et les seiches, permet des mutations génétiques beaucoup plus régulières. Cela expliquerait ainsi leur forme d’intelligence plus complexe.

Ce drôle d’animal a en tout cas alimenter des théories plus folles que les autres. L’une consiste à dire que des oeufs de pieuvres sont arrivées sur Terre par des débris de comètes il y a 500 millions d’années. Même si cette idée est plus que farfelue, elle confirme que les pieuvres sont des animaux fascinants.