Corail bleu : une espèce prisée

by Lukas Joseph


Heliopora coerulea est de couleur bleu quand il est propre mais peut être brun quand il est en contact avec l’épithélium. Ces polypes sont petits et ont 8 bras peu poilus. On le confond souvent avec les coraux de feu. 

Il se trouve dans les océans Indien et Pacifique. Le plus grand récif de coraux bleus se trouve au large de l’île Ishigaki. Les récifs d’heliopora coerulea sont à une profondeur  inférieure à 2 mètres. La couleur de ce corail est très recherchée en bijouterie et en aquariophilie.

Sa belle couleur bleue est tout à fait naturelle. Cette teinte est due à une molécule responsable des hématomes chez l’homme. Le corail bleu se développe en branche verticale. La couleur bleue ne se libère que lorsqu’il meurt. En effet, pendant sa vie, il est blanc.

Consulter également notre “Guide ultime pour tout savoir sur les coraux” !

Une espèce menacé

Cette espèce a été classée comme vulnérable par l’UICN à cause du phénomène d’acidification des océans et de blanchiment des coraux dû au réchauffement climatique. Cette espèce est protégée par la convention de Washington.

Consultez également notre article “Ces 4 menaces qui pèsent sur les coraux” !

Les symboles du corail bleu

En lithothérapie, il est symbole d’énergie vitale, d’amélioration des relations avec l’autre et de créativité artistique. Depuis des décennies, le corail est utilisé comme une pierre de protection contre la magie noire. Une légende raconte qu’en la portant sur vous, vous pourriez faire de belles rencontres.