Cassiopea, une espèce de méduse fascinante !

by Lukas Joseph


Il existe au fond des mers, un petit cnidaire dont beaucoup ignorent l’existence, il s’agit de la charmante méduse Cassiopea andromeda !

Consultez également notre article “Meduse : tout savoir sur cet animal étonnant !”

L’origine du nom Cassiopea andromeda

Dans la mythologie grecque, Cassiopée était la mère d’Andromède, une jeune femme à l’incroyable beauté. Elle commit l’erreur d’affirmer que la beauté de sa fille surpassait celle des néréides (nymphes marines), ce qui déclencha leur  colère  et celle de Poséidon, dieu de la mer et des eaux.

Il créa alors un terrible monstre marin : Cétus ! Pour en être délivrée, Cassiopée devait offrir Andromède en mariage à Poséidon. Or, celle-ci, une fois débarrassée du monstre par Persée, refusa. Pour se venger, Poséidon la condamna à tourner autour du pôle, tête en bas.

C’est aujourd’hui l’une des constellations les plus remarquables de la voie lactée et c’est ce qui justifie  le nom de la méduse Cassiopea andromeda qui a la particularité d’être posée à l’envers sur les fonds marins.

La méduse Cassiopea, à quoi ressemble-t-elle  ?

La méduse Cassiopea andromeda a une apparence bien singulière. Retournée sur les fonds marins, ce cnidaire garde cette posture pour alimenter les zooxanthelles en lumière. En effet, cette méduse a la particularité de vivre en symbiose avec ces algues unicellulaires qui ont trouvé refuge dans ses tissus. Elle tient, d’ailleurs, sa couleur jaune-brune de ces petits être marins ! 

La méduse Cassiopea possède 8 bras oraux qui lui donnent l’aspect d’un “chou fleur”. Avec un diamètre de 12 et 30 cm, cette fabuleuse créature est dotée  de 4 à 6 palbes labiaux de couleurs diverses : bleu, jaune, vert et blanc.

Quel habitat pour la méduse Cassiopea ?

Cette méduse évolue principalement dans l’océan indien mais on peut également la trouver en mer rouge où elle a migré ainsi qu’à Hawaï où elle a été importée par erreur lors  de la Seconde Guerre mondiale.

Une espèce benthique

La méduse Cassiopea vit dans les lagons peu profonds, baies et zones vaseuses, généralement à 10 mètres de profondeur. On peut parfois en trouver à 30 mètres, mais c’est extrêmement rare.

Régime alimentaire

Cette méduse se nourrit principalement de microphages qu’elle capture en envoyant autour d’elle des globules de venin qui proviennent des nématocystes (organites venimeux). Une fois, les proies immobilisées, elle les attrape à l’aide de ses bras buccaux.

Reproduction

Comme les autres méduses, la Cassiopea andromeda peut se reproduire de manière sexuée ou végétale. (voir notre article : tout savoir sur les méduses)

La Cassiopea et l’Homme

Si elle peut tuer de petits organismes marins, la méduse Cassiopea n’est pas mortelle pour l’Homme. Vous pourrez, toutefois, être sujets à des démangeaisons, vomissements, sueurs, malaises et douleurs mais sans gravité  !

Et voilà, c’était notre petit édito spécial méduse Cassiopea Andromeda et on espère qu’il vous a plu ! 

Consultez également “10 choses incroyables à savoir sur les méduses !”