Piqure de meduse, 8 remèdes qui soulagent

by spotmydive


Amis nageurs si vous êtes malchanceux, voici ce qu’il faut et ne pas faire en cas de piqûre de méduses. Sachez d’abord qu’il existe plus de 1500 espèces de méduses dans le monde. La plupart des piqûres de méduse sont bénignes même si certaines sont vraiment douloureuses et que la réaction peut être spectaculaire rougeur, sensation de brûlure, gonflement local, apparition de vésicules, malaise, maux de tête, faiblesse, crampe, etc.

Piqure de meduse, les bons gestes

  • Rincer à l’eau de mer.
  • Déposer du sable sur la surface touchée sans frotter. Laisser sécher le sable, puis rincer à l’eau de mer.
  • Des morceaux de tentacules restent parfois attachés, ne pas hésiter à les enlever avec une pince à épiler.
  • En cas de piqûre sévère, verser du vinaigre ou de l’eau de mer chaude sur la surface douloureuse. En dernier recours, il est possible d’uriner sur la plaie car la chaleur apaise la douleur.
  • Prendre du paracétamol en cas de douleur importante.
  • L’huile essentielle de lavande est reconnue pour calmer les piqûres. Après avoir rincé à l’eau de mer, appliquer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande.
  • Les crèmes de type Biafine, vaseline, pommade corticoïde soignent les brûlures. Vous pouvez en appliquer sur la piqûre une fois celle-ci rincée à l’eau de mer.
  • En cas de réaction allergique, il est possible de prendre des antihistaminiques pour apaiser les démangeaisons. Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

A ne surtout pas faire en cas de piqûre de méduse :

  • Verser de l’urine, de l’alcool, de la salive.
  • Rincer à l’eau douce.
  • Frotter la zone cutanée qui a été piquée.
Crédit photo : jimcatlinphotography