Record apnée : les records du monde d’apnée par discipline

by spotmydive


Nous savons tous ce qu’est l’apnée grâce au film le grand bleu ou pour en avoir fait l’expérience. En connaissons-nous, toutefois, les véritables bienfaits? C’est ce que nous allons tenter de vous présenter. Alors, retenez votre respiration et plongez au cœur de notre article !

Découverte, bien-être et challenge personnel

La plongée en apnée également connue sous l’appellation anglaise de freediving est une pratique sportive sous-marine de plus en plus en à la mode, pouvant être effectuée, de manière amateur, par tous les novices désireux de la découvrir, ou, de façon professionnelle, par les plus grands recordmen et plongeurs du monde. Il s’agit de s’immerger sous l’eau par un système de blocage de ventilation.

Les spots permettant de pratiquer la plongée sous forme d’apnée, font partie des plus diversifiés et des insolites. Les spécialistes recommandent la pratique de l’apnée sous l’eau et mettent en avant ses nombreux effets bénéfiques à court terme mais aussi à long terme : bien-être, connaissance de soi, moyen d’évasion, contrôle de sa respiration.

Morgan Bourc’his, apnéiste professionnel, nous fait l’éloge de ses bienfaits sur l’organisme. Une pratique fréquente de l’apnée permettrait d’apprendre à bien respirer afin de se sentir en adéquation avec son corps et son esprit. Il y aurait également une libération des tensions musculaires et une amélioration dans la gestion du stress. Cela donne envie de s’y mettre qu’en dites-vous ?

Lire aussi notre article sur la plongée freediving : tout savoir sur la plongée en apnée

En apnée, la sécurité avant tout!

Il est, néanmoins, important de connaître les risques liés à l’apnée tels qu’une mauvaise irrigation du cerveau en oxygène ou, dans le pire des cas, un arrêt cardiaque qui auraient de graves conséquences physiologiques et psychologiques. Il est alors vivement recommandé d’être bien encadré et surveillé lorsqu’on pratique l’apnée afin de vous sentir aussi à l’aise qu’un poisson dans l’eau! Après cette courte présentation, analysons les différents records du monde d’apnée par discipline.

Apnée statique

Cette forme d’apnée consiste à retenir le plus longtemps possible sa respiration, le plus souvent en surface, en position allongée, immobile et tête dans l’eau.

Record du monde apnée statique homme

  • Inhalation d’O2 pur : 24 minutes et 3 secondes, l’espagnol Aleix Segura Vendrell, le 28 février 2016
  • Sans inhalation d’O2 pur : 11 minutes et 35 secondes, le français Stéphane Mifsud France le 8 juin 2009

Record du monde apnée statique femmes

  • Sans inhalation d’O2 pur : 9 minutes et 2 secondes, la russe Natalia Molchanova le 29 juin 2013

Apnée dynamique

Le but de l’apnée dynamique est de parcourir la plus grande distance possible en immersion dans une piscine avec ou sans palmes.

Record du monde apnée dynamique homme

  • Avec palmes : 285 mètres, le polonais Mateusz Malina le 3 juillet 2016
  • Sans palmes : 244 mètres, le polonais Mateusz Malina le 28 juin 2016

Record du monde apnée dynamique femme

  • Avec palmes : 237 mètres, la russe Natalia Molchanova le 11 juin 2016
  • Avec Monopalme : 250 mètres, l’italienne Alessia Zecchini le 11 juin 2016
  • Sans palmes : 200 mètres, la polonaise Magdalena Solich-Talanda le 21 avril 2018

Apnée en immersion libre

L’apnée en immersion libre est une autre des nombreuses disciplines de l’apnée. Cette spécialité consiste à effectuer une apnée sans palmes, en pouvant cette fois-ci s’aider d’un filin guide à la descente comme à la remontée.

Par mesure de sécurité, l’immersion libre sans palmes se pratique aussi sans lest afin que pratiquant puisse compenser la flottabilité négative du lest en profondeur.

Record du monde apnée en immersion libre homme

  • Sans palmes : 125 mètres, le russe Alexey Molchanov le 18 juillet 2018

Record du monde apnée en immersion libre femme

  • Sans palmes : 97 mètres, la japonaise Sayuri Kinoshita le 24 juillet 2018

Apnée en poids constant

Cette forme d’apnée consiste à plonger et remonter vers la surface sans avoir le droit de toucher le filin guide et en conservant le même lest. On distingue l’apnée poids constant avec palmes et l’apnée poids constant sans palmes.

Record du monde apnée en poids constant homme

  • Avec palmes : 130 mètres, le russe Alexey Molchanovle 24 juillet 2018
  • Sans palmes : 102 mètres, le nouveau zélandais William Trubridge le 21 juillet 2016

Record du monde apnée en poids constant femme

  • Avec palmes : 107 mètres, l’italienne Alessia Zecchini le 24 juillet 2018
  • Sans palmes : 73 mètres, l’italienne Alessia Zecchini le 21 juillet 2018

Apnée à poids constant bi-palmes

Record du monde homme

  • 112 mètres, le français Arnaud Jerald le 15 septembre 2020

Apnée en poids variable

L’apnéiste s’immerge et entame sa descente à l’aide d’un lest d’un poids maximum de 30 kg. Il remonte sans ce lest à la force de ses palmes et/ou en utilisant un filin guide.

Record du monde apnée en poids variable homme

  • 146 mètres, le grec Stavros Kastrinakis le 2 mai 2016

Record du monde apnée en poids variable femme

  • 130 mètres, la néerlandaise Nanja Van Den Broek le 18 octobre 2015

Apnée no limit

La descente est orchestrée par une gueuse et la remontée se fait à l’aide d’un parachute gonflé d’air ou par tout autre moyen, par exemple un câble. Cette discipline n’est quasiment plus pratiquée à l’heure actuelle dû aux décès de Loïc Leferme, d’Audrey Mestre ou encore l’accident d’Herbert Nitsch en juin 2012.

Record du monde apnée no limit homme

  • 214 mètres, l’autrichien Herbert Nitsch le 14 juin 2007

Record du monde apnée no limit femme

  • 160 mètres, l’américaine Tanya Streeter le 17 août 2002

Débuter l’apnée en passant un niveau

L’enseignement de l’apnée et l’encadrement des compétitions sont régis par l’Association Internationale pour le Développement de l’Apnée AIDA qui collabore depuis 1992 avec une autre structure : la Commission Nationale Apnée de la FFESSM .

Une autre avancée dans le monde de l’apnée est qu’il est possible depuis 2010 d’obtenir un brevet correspondant à son niveau de la part de l’une des deux structures compétentes. Il est également utile de citer PADI, la plus grande organisation internationale de formation à la plongée sous-marine qui commercialise des cours d’apnée allant des débutants aux certificats d’instructeurs.

En France, on compte près de 20 000 pratiquants en 2014, contre 2 500 en 2010, et près de 6 000 niveaux obtenus, c’est-à-dire, l’équivalent des étoiles pour le ski, contre 2 800 six ans plus tôt. Comme vous le voyez, l’apnée est à la mode et il ne tient plus qu’à vous de vous y mettre.

CONCLUSION

Dans cet environnement riche et varié, concluons cet article en citant l’une des personnalités marquantes de la plongée sous-marine : le français Guillaume Néry, record de France et recordman du monde d’apnée qui fait vivre cette pratique et la fait vivre au travers de ses voyages et de ses explorations. Multiple recordman et champion du monde, cet apnéiste hors-pair qui a atteint accidentellement 139 mètres de profondeur, a notamment été sollicité pour des publicités, des documentaires ou encore des clips musicaux.

On le retrouve par exemple dans le clip de Beyoncé Runnin Lose it all. Il décrit son activité comme étant un art et a sillonné le monde en quête des lieux les plus fascinants à explorer. De la Grèce en passant par l’Egypte ou les Bahamas, nous portons ainsi un tout autre regard sur le monde qui nous entoure, à la fois poétique et artistique, et ceci devrait donner à tous envie de s’essayer à la plongée!

» LIRE AUSSI – Portrait de Guillaume Nery un ancien champion du monde d apnée