Puis-je prendre l’avion après une plongée sous marine ?

by spotmydive


Voici une question qui revient fréquemment, je prends l’avion demain, puis-je plonger aujourd’hui ? Vous allez vite vous en rendre compte, il y autant de réponses que de cas de figure.

Pourquoi prendre l’avion présente-t-il un risque après avoir effectué une plongée ?

Après une plongée sous marine, votre organisme a emmagasiné de l’azote, dit résiduel, qui peut mettre entre 12 h à 24 h pour être évacué en totalité. L’azote comme vous l’avez appris durant votre formation de plongee sous marine, est un gaz inerte qui s’accumule durant votre immersion. A la fin de chaque plongée sous marine, généralement la palanquée fait un palier de sécurité de 3 minutes à 5 mètres de profondeur afin de dégazer au maximum l’azote contenu dans l’organisme suivi d’un intervalle de plongée plus ou moins long si elle est amenée à replonger. Le risque attribué à l’avion est que, durant ce dégazage, toute baisse de pression ambiante comme dans un avion pressurisé peut favoriser un dégazage anarchique de l’azote en excès et augmenter les risques d’accident de décompression.

Intervalle de surface avant de prendre l’avion ?

Il est simple de se prémunir contre ce risque, il suffit d’appliquer les consignes suivantes :

J’ai un ordinateur de plongée : cet allié précieux indiquera de manière optimale le temps minimum d’attente avant de prendre l’avion.

Je n’ai pas d’ordinateur de plongee : les règles internationales sont les suivantes, pour les plongées dans les limites de non-décompression :

  • – Après une plongée simple : 12 heures d’attente sont recommandées.
  • – Après des plongées successives et/ou après avoir plongé plusieurs jours d’affilée, un intervalle de surface de 18 heures est recommandé.
  • – Pour les plongées nécessitant des paliers de décompression : un intervalle de surface supérieur à 18 heures est recommandé.

Chaque plongeur sous marin est différent

Sachez également que chaque individu est différent, ce qui fait qu’il n’y a pas de réponse unique à la question de la durée d’attente avant de prendre l’avion. Le bon sens nous conseille d’attendre 24 heures avant de le faire ce qui doit permettre, en principe, de réduire le risque de désaturation quasiment à zéro le risque zéro n’existant pas et donne une très grande marge de sécurité.