Des chercheurs utilisent un robot-méduse pour sauver les coraux

by Lukas Joseph


Ce n’est un secret pour personne, les coraux font aujourd’hui partie des espèces animales menacées d’extinction ! Leur disparition aurait de graves conséquences sur la faune et la flore marines car ils contribuent fortement au bon équilibre de l’écosystème marin ! Eh oui, saviez-vous que 25% de la vie marine vivaient au sein des récifs coralliens !

Alors, pour les préserver, une équipe de chercheurs britanniques de l’université de Southampton a créé un robot méduse capable de leur venir en aide !

Lire aussi notre guide ultime sur les coraux

Quel aspect pour un robot-méduse ?

Comme vous pouvez l’imaginer,  le robot-méduse a bien l’apparence… d’une méduse (et plus précisément d’une méduse bleue).

Composé de 8 tentacules et d’une tête en caoutchouc, il imite même la nage du célèbre cnidaire. Au niveau de la texture, elle a été conçue pour être molle, à l’identique d’une méduse ! 

De cette façon, le robot-méduse peut s’approcher des récifs coralliens sans les abîmer !

Mais comment se déplace ce robot pour soigner les coraux ?

Ce petit bijou en silicone créé à l’aide d’une imprimante 3D, fonctionne à l’aide d’un piston. Ce dernier vient frapper la tête et les tentacules à une fréquence précise, ce qui permet au robot-méduse d’être propulsé en avant ! Avec une efficacité 10 à 50 fois supérieure à celle des véhicules sous-marins à hélice, le robot-méduse aurait donc beaucoup plus de facilité à s’approcher des récifs coralliens sans les blesser. De plus, sa ressemblance frappante avec la méduse a pour avantage de ne pas perturber l’écosystème marin ! N’est-ce pas incroyable ? Afin d’imiter le plus possible le comportement de cette créature marine, les scientifiques ont gonflé les tentacules du robot-méduse avec de l’eau. Ainsi, lorsqu’il se déplace, elles ondulent, comme le feraient celles d’une vraie méduse !

Un avenir brillant

Ce petit robot-méduse n’est qu’une étape vers un objectif plus important. En effet, après une première expérimentation en bassin, l’université de Southampton souhaiterait se servir de ce concept pour créer un véhicule sous-marin entièrement autonome !

Alors, quel est votre avis sur ce petit robot méduse ? N’est-il pas  formidablement  ingénieux ?