Coraliculture, un moyen de préserver le corail

by Lukas Joseph


La coraliculture est définie comme l’élevage et la culture de coraux. Comme la pisciculture, elle offre aujourd’hui de très bons résultats. Elle est utilisée avec l’objectif de protéger et restaurer des récifs coralliens en les implantant dans leur milieu naturel ou à des fins commerciales. La première coraliculture a eu lieu à Nouméa en 1956. L’aquarium des lagons est connu pour la coraliculture et les coraux fluorescents qu’il accueille. Il présente un système ouvert en eau de mer et en lumière naturelle.

Pour en savoir plus sur les coraux, consultez aussi notre guide ultime pour tout savoir sur les coraux !

Coraliculture : son fonctionnement

La coraliculture fonctionne en divisant une colonie, appelée colonie mère, en plusieurs petites colonies, appelées colonies filles. On parle alors d’un mode de reproduction asexué et naturel. Quand les coraux commencent à grandir grâce à cette technique de multiplication, ils sont implantés dans des structures récifales. 

La coraliculture consiste en une culture de masse dans un lagon alors que la culture hors sol est pratiquée dans des cuves. Ce sont les deux méthodes principales de coraliculture. Les coraux de types durs ou mous sont prélevés de façon différente puis fixés sur les structures représentant leur nouvel habitat.

La coraliculture a déjà fait ses preuves directement sur les récifs coralliens. Pour cela, elle restaure les coraux brisés en lui apportant une structure de développement qui les consolide.

Coraliculture : protection des coraux

La coraliculture est une des solutions trouvées pour protéger les zones où les récifs naturels sont déjà endommagés. L’aquaculture de corail est une expérience pour contrer le phénomène de blanchissement. En effet, elle permet de faire pousser plus rapidement les coraux grâce à l’aide des humains.

Consultez également notre article “Corail, l’impression 3d au secours des récifs coralliens”

En plus de restaurer les coraux, cette technique permet aussi de restaurer l’écosystème marin. La faune et la flore y sont préservées. Ce projet est efficace mais demande du temps. En effet,  le processus peut durer plus de 5 ans. Pendant toute cette période, le corail sera élevé par l’homme dans une structure adaptée. En outre, la zone devient protégée, il y est interdit de jeter l’ancre ou d’y pratiquer la surpêche.

L’aquariophilie est un loisir qui consiste à s’occuper de poissons dans un aquarium en privilégiant le côté esthétique du monde aquatique. L’objectif commercial de la coraliculture peut être aussi de faire pousser du corail pour ce marché en ne touchant pas ceux  qui sont en bonne santé dans la mer.

Pour aller plus loin consultez également notre article “Voici pourquoi vous ne devriez jamais toucher la vie marine” !