Top 10 des divinités marines grecques

by Lukas Joseph


Zeus, Héra, Athéna, Mercure et tous les autres dieux de l’Olympe ont été créés par les peuples vivants aux bords de la Mer Noire et de la Mer Méditerranée ! La proximité et l’importance de la mer (commerce, nourriture…) expliquent pourquoi les premières divinités adorées par ces habitants étaient des divinités marines ! Aujourd’hui, on vous présente notre top 10 des divinités marines grecques ! 

Poséidon

Commençons par Poséidon qui n’est autre que le dieu de la mer ! Il est, d’ailleurs, à l’origine de la prospérité des habitants de l’Atlantide ! (voir notre article sur les mystères sous-marins)

Non seulement il est le dieu de la mer mais il est aussi le dieu de la navigation, des tempêtes et des tremblements de terre.

Amphitrite

Amphitrite est la fille de Nérée et de Doris, divinités marines. Lorsqu’elle épouse Poséidon, elle devient la déesse de la mer ! Amphitrite est certes une déesse mais elle est avant tout une néréide, tout comme les cinquante enfants de sa mère Doris. Amphitrite accepte d’épouser Poséidon grâce au talent de persuasion  du messager Delphinos. D’ailleurs, pour le récompenser, Poséidon place  son image parmi les étoiles. Il devient ainsi la constellation du dauphin.

Poséidon et Amphitrite

Triton

Fils de Poséidon et d’Amphitrite, Triton est le dieu du lac Tritonis (Libye). Constitué d’un corps d’homme qui se termine par une queue de poisson, il est une divinité bienveillante qui indique leur chemin aux marins égarés.

Rhodée

Rhodée est la sœur de Triton et l’épouse d’Hélios, dieu du soleil et de la lumière. Lors de la répartition des îles, Hélios fut oublié par Zeus. Il demanda alors qu’on lui attribue la prochaine île qui surgirait de la mer Egée. Il l’appela Rhodes en l’honneur de son épouse. Il s’agit, d’ailleurs, de la plus grande île de l’archipel du Dodécanèse.

Doris

Mère d’Amphitrite et épouse de Nérée, Doris est la fille d’Océan (aîné des 12 titans) et de Téthys (benjamine des filles de Gaïa, la Terre).  Elle eut cinquante filles : les Néréides et un fils prénommé Nérites. Il était  d’une incroyable beauté mais refusa les avances d’Aphrodite, la déesse de l’amour et de la fécondité, qui, bléssée, le transforma en crustacé !

Nérée

Époux de Doris, Nérée est le fils de Pontos (personnification masculine de la mer) et de Gaïa (la Terre). Surnommé le “vieux de la mer”, Nérée est un dieu marin primitif et bienveillant.

Les Néréides

Ces nymphes marines souvent représentées chevauchant des hippocampes ou des dauphins sont réputées pour leur incroyable beauté. Ainsi, lorsque Cassiopée déclara que sa fille Andromède était plus belle que les Néréides, elle dût offrir Andromède en sacrifice pour calmer le monstre marin créé par Poséidon. En effet, afin de venger les Néréides qui faisaient d’ailleurs partie de son cortège, Poséidon créa ce monstre, que seul la mort d’Andromède pouvait arrêter. (Pour tout savoir sur la méduse Cassiopea Andromeda qui a tiré son nom de cette épisode mythologique , n’hésitez pas à consulter notre article Cassiopea Andromeda.)

Les Naïades

Si les Néréides sont les nymphes des fonds marins, les naïades, elles, sont des nymphes d’eau douce. Il en existe 5 catégories : les Limnades qui gèrent les lacs ; les Potamides, les rivières ; les Pégées, les sources ; les Crénées, le fontaines et les Héléades qui s’occupent des marais. Attention ! Se baigner dans les mêmes  eaux que les Naïades était considéré comme un sacrilège comme le simple fait de les voir.  Celui qui avait  commis ce sacrilège devait supporter  des malaises pour s’être baigné dans leurs eaux et la folie pour les avoir vues !

Les Océanides

Il s’agit de nymphes aquatiques ! Filles d’Océan et de Téthys, il en existe 3 000. Elles possèdent 3 000 frères, les dieux-fleuves et ensemble, ils veillent sur les fleuves et les lacs. Elles sont également chargées par Zeus de l’éducation des jeunes garçons.

Les Sirènes

Si, aujourd’hui, les sirènes sont synonyme de beauté, dans l’Antiquité grecque, il s’agissait de créatures effrayantes représentant les âmes des morts. Oiseaux à tête humaine, ces monstres marins attiraient les navigateurs au fond des mers grâce à leurs chants mélodieux. Plusieurs explorateurs, par la suite, ont cru en apercevoir. 

Lire notre article sur les différences entre lamantins, dugongs et sirènes