Top 5 des requins les plus dangereux !

by Lukas Joseph


Bien que cet animal soit la plupart du temps inoffensif pour l’homme, avouez-le,  vous avez déjà frémi à la seule pensée de  ce géant des mers. (peut être après avoir vu le film ” les dents de la mer” ?) Et pour cause, sa réputation de prédateur est amplement méritée !

N’hésitez pas à consulter également notre article “11 choses étonnantes à savoir sur les requins” !

Ces carnivores se nourrissent essentiellement de poissons, coquillages et mammifères marins. Seuls 5% d’entre eux ont une alimentation exclusivement composée de plancton : il s’agit du requin baleine et du requin pèlerin qui sont également les deux plus grands requins au monde.

Ce redoutable prédateur n’a d’ailleurs qu’une crainte : l’orque, également connu sous le nom de “baleine tueuse”.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur “Que mange le requin ?”

Le grand requin blanc

Mesurant 4 à 6 mètres de long, cette espèce de requins est la seule à sortir la tête de l’eau afin de repérer ses proies !

De tous les animaux existant aujourd’hui, le grand requin blanc est celui qui possède la mâchoire la plus puissante avec une pression d’une tonne par centimère carré. Vivant dans les eaux tempérées du globe (Méditerranée, Australie, Océan Pacifique, Afrique du Sud, Californie) il n’hésite pas à envahir des cages d’élevage de petits poissons pour remplir son estomac.

Avec une masse imposante allant de 520 à 1100 kilos une fois adulte, ce redoutable prédateur assomme ses proies  avant de n’ en  faire qu’une bouchée ! Et si il raffole des thons, espadons, tortues dauphins et marsouins, il lui arrive également de manger de petits requins.

Le grand requin blanc peut se déplacer sur de longues distances, jusqu’à 10 000 kilomètres mais généralement seul ou en couple, jamais en groupe.Une mâchoire de 80 à 90 cm, 44 à 52 dents de 5  à 7 cm triangulaires et tranchantes ainsi qu’une vitesse de pointe de 50km heure sont autant d’éléments qui permettent à ce mammifère marin de prétendre au titre de plus grand poisson prédateur au monde !

Requin Tigre

Contrairement au grand requin blanc pour qui chasser l’homme est, la plupart du temps, dû à une erreur de jugement, le requin-tigre, lui, est vraiment redoutable pour les humains. Pesant entre 350 et 600 kilos, cet animal est présent sur les mers tropicales des Caraïbes, de l’Océan Pacifique et de l’Océan Indien.

Le requin-tigre est un chasseur nocturne qui se nourrit principalement  de tortues, dauphins, dugongs ou vache des mers. Il est si vorace qu’il a acquis au fil du temps le surnom de : “poubelle des mers”.

En effet, peu sélectif dans ses choix d’alimentation, cet aspect du requin-tigre est bel et bien dangereux pour l’homme. D’ailleurs, depuis plusieurs années, de plus en plus de requins-tigre se rapprochent des côtes  afin de trouver de quoi se nourrir, ce qui explique en partie la flambée des attaques recensées sur l’homme.

Toutefois, si il est vrai que le requin-tigre peut se nourrir d’humains, la plupart du temps, ses attaques ne sont pas mortelles et concernent principalement les surfeurs : avec leurs planches, les requins-tigres ont souvent tendance à les confondre avec des tortues. Aujourd’hui d’ailleurs, la ville qui comptabilise le plus d’attaques de requins-tigres est Hawai connue aussi sous le nom de “paradis du surf”.

Requin Bouledogue

Le requin bouledogue est sans contexte le plus dangereux des requins tropicaux pour l’homme dépassant ainsi le requin-tigre !

Si le grand requin blanc et le requin-tigre sont des espèces pélalgiques, le requin bouledogue lui est un mamiphère semi-pélalgique puisqu’il se déplace également le long des côtes.Évoluant principalement au sein des mers tropicales et subtropicales, il lui arrive également de remonter les cours de fleuves comme le Tigre, le Zambèze ou encore le Mississipi.

Ce requin très agressif de nature (beaucoup plus  que le grand requin blanc) l’est d’autant plus lors de la période de reproduction qui s’étend du printemps à l’été. Contrairement au requin-tigre, ses attaques sont souvent mortelles car elles sont d’une violence inouïe ! Il n’hésite pas à secouer puis à déchiqueter sa proie encore vivante.

S’ il se nourrit de poissons, tortues, oiseaux, humains, il peut également dévorer d’autres requins et faire preuve de cannibalisme en dévorant des requins bouledogue. 

Ce requin est le seul à détenir la faculté de s’adapter à l’eau douce : un facteur non négligeable qui explique notamment le nombre important d’attaques portées à l’encontre de l’homme.

En janvier 2019, 75% d’attaques de requins bouledogue ont été identifiées au Brésil et 59,1% en Australie ! C’est particulièrement impressionnant !

Requin Longimane

Le requin océanique, également connu sous le nom de requin longimane du fait de la  longueur impressionnante de ses nageoires pectorales,  vit dans les eaux profondes des océans tropicaux mais aussi dans les zones chaudes des océans tempérés. 

Son régime alimentaire est principalement constitué de céphalopodes et de poissons osseux. S’ ils étaient auparavant très nombreux, leur population a aujourd’hui diminué de 70% notamment en raison du commerce des ailerons pour lesquels ils sont chassés.

En parlant de chasse, le requin océanique possède la particularité de chasser avec d’autres espèces comme le poisson-pilote, la dorade coryphène, la rémora ou encore la baleine pilote.

Pour attraper ses proies, il mord dans les bancs de poissons puis, ouvre grand la gueule afin d’en attraper un maximum. Il utilise également ses tâches blanches présentes à l’apex de ses nageoires afin d’attirer ses proies. Ces dernières sont ainsi captivées par ces étranges taches lumineuses et ne voient plus le requin océanique car la visibilité est très réduite. En effet, le requin océanique chasse dans des eaux très troubles généralement à 200 mètres de profondeur !

Requin Marteau

Le grand requin-marteau est la plus grande espèce de requins marteaux avec une  taille allant de 3,5 à 6 mètres de long.

Il évolue principalement dans les océans tropicaux mais également dans les lagons et récifs de la mer rouge et de la mer méditerranée. Comme tous les requins-marteaux, il possède des extensions aplaties sur la tête, ce qui lui permet de prendre des virages très serrés, un atout considérable lorsqu’il chasse !

Un autre élément important est  sa couleur gris-brun qui lui permet de se camoufler en utilisant  les profondeurs et les reflets du ciel. Ce prédateur chasse essentiellement des poissons, crustacés, céphalopodes, raies, crabes, homards, petits requins notamment des petits requins-marteau. Le grand requin-marteau, lui, craint essentiellement le requin-tigre mais aussi les hommes (du fait de la pêche intensive).

Tout comme le requin tigre, le grand requin-marteau chasse de nuit. Afin de détecter les raies, il secoue sa tête pour capter les signaux électriques qu’elles émettent. Pour les autres proies, il utilise son flair très développé. Une fois la cible localisée, le grand requin-marteau fonce sur elle pour la dévorer ne lui laissant aucun moyen de s’échapper  !

Consultez également notre article “Requin, une espèce en voie d’extinction” !