Mystere sous marin, 5 énigmes non résolues

by Lukas Joseph


L’univers marin a toujours exercé sur nous une véritable fascination, qu’il s’agisse de créatures mythiques (monstres marins, sirènes) ou encore de mystères non résolus liés à de nombreux naufrages. 

Accrochez-vous car, aujourd’hui, nous allons vous présenter 5 mystères effrayants  liés à l’océan !

Découvrez notre article sur les 6 phénomènes marins les plus extraordinaires

L’Atlantide

Ce mythe continue de fasciner depuis l’époque antique. Selon la légende, l’Atlantide fut attribuée à Poséidon, le dieu de la mer lors du partage du monde entre les dieux de l’Olympe. Sur cette île, Poséidon rencontra Atlante dont il tomba  amoureux et avec qui il eut dix enfants. Les habitants de l’île, les Atlantes profitaient pleinement de la prospérité de l’île  ainsi que des dons tels que  la puissance maritime et l’opulence offerts par Poséidon. Toutefois, au fil du temps, les Atlantes qui vivaient  auparavant dans l’harmonie, commencèrent à devenir cupides, avides de pouvoir et de richesse, déchaînant ainsi les foudres de Zeus qui détruisit à jamais cette cité sous-marine.

La question que l’on pourrait se poser aujourd’hui est de savoir si cette mystérieuse cité a bel et bien existé. En effet, un élément assez troublant a été observé entre l’Amérique et l’Afrique. Il s’agit de roches semblables au Brésil et en Afrique qui pourraient expliquer une continuité entre les deux continents et ainsi la présence de l’île engloutie. Alors, mythe ou réalité ?

Le mystère demeure entier…

Le triangle des Bermudes

Vous avez sûrement entendu parler du triangle des Bermudes, ce cimetière aux innombrables disparitions. Et oui, depuis les années 1950, ce lieu, considéré comme maudit, est redouté des marins et pilotes car,  chaque année en moyenne,  20 bateaux et 4 avions y disparaissent sans raison apparente. 

Si, durant de nombreuses années, il existait plusieurs théories telles que la présence d’extraterrestres capturant les matelots et pilotes ou encore l’existence d’un passage vers une autre dimension, aujourd’hui des scientifiques ont émis des avis sur le sujet. Selon eux, le fait que le triangle des Bermudes soit situé au centre d’une activité météorologique puissante et qu’il s’agisse d’un point de relais des ouragans, tempêtes et orages,  pourrait expliquer ces mystérieuses disparitions.

D’autant plus que ce lieu serait situé au-dessus d’une montagne sous-marine haute de 4000 mètres. Ainsi les conditions météorologiques conjuguées avec  la présence de cette immense montagne,  expliqueraient que l’on ne retrouve pas les malheureux pilotes et marins pris dans ces immenses tourbillons propres au triangle des Bermudes.

La fréquence “The Bloop”

En 1997, l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) capte un son jamais entendu auparavant. Il s’agit du “The Bloop”, le plus puissant son sous-marin dont l’origine reste encore inconnue aujourd’hui !

Cette fréquence est détectée à plus de 8000 kilomètres de l’épicentre et ce qui fascine le plus dans cette histoire, c’est le fait qu’il puisse s’agir d’un animal. En effet, les scientifiques sont catégoriques : ce son est émis par une créature plus grosse que la baleine bleue. Or, cette dernière est actuellement le plus gros animal existant à notre connaissance.

Alors, que se cache t’il derrière la fréquence “The Bloop”… Un monstre marin ? Un animal hors du commun ? Mystère, mystère…

Le kraken

Si la baleine bleue est le plus gros animal existant aujourd’hui, le calmar colossal est lui le plus grand des invertébrés connus. Il est à l’origine de plusieurs  mythes dont le plus célèbre est sans nul doute : la légende du Kraken issue du folklore norvégien. Cette créature gigantesque aurait été à l’origine de nombreuses attaques de navires. Elle se serait servie de ses tentacules afin de créer des tourbillons entraînant les marins au fond de l’océan.

Toutefois, malgré sa férocité, le Kraken aurait donné de nombreux poissons aux pêcheurs qui rentraient bredouilles. C’est en 1735, après plus de 500 ans de doutes et d’histoires rocambolesques,  que le Kraken a été mentionné par le scientifique suédois Carl Linnaeus dans son ouvrage Systema Naturae. Toutefois, le mythe de Kraken prend définitivement fin en 1853 après l’examen scientifique d’un calmar colossal par le naturaliste norvégien Japetus Steenstrup.

Pour en savoir plus, consultez également notre article sur “Monstre marin, 5 créatures marines mythologiques impressionnantes” !

Le retour du Mary Celeste

Le Mary Celeste est une légende assez sinistre qui en a fait trembler plus d’un. Le 5 décembre 1872, au large du Portugal sur l’Océan Atlantique, le Mary Celeste est aperçu naviguant dans le brouillard. Or, sur le bateau, nul trace de l’équipage, composé du capitaine Benjamin Briggs, de sa femme Sarah et de  sa fille Sofia âgée de deux ans ainsi que de sept  marins. À bord, on ne voit aucun signe de vie mais seulement  des objets de valeurs toujours présents qui excluent directement une éventuelle attaque de pirates. 

Autre élément étrange : trois assiettes de nourriture et des tasses de thé encore chaudes sont retrouvées alors que le bateau est vide. De plus, les dernières notes du journal de bord du capitaine Benjamin Briggs sont datées du 25 novembre, puis, plus rien… Alors, que s’est-il réellement passé lors de cette traversée ? Quel sort sinistre a été réservé à l’équipage du Mary Celeste ?

Le mystère de ce navire fantôme est tel que Conan Doyle, le célèbre romancier britannique s’en est inspiré pour écrire une nouvelle en 1854 portant le nom du mystérieux Mary Celeste.

Consultez également notre article “Plongée sur épave, les 25 plus beaux navires immergés dans le monde” !