Les dieux de la mer à travers les âges et les civilisations

by Lukas Joseph


Lorsque l’on pense aux dieux de la mer, nous imaginons souvent des dieux grecques, mais saviez-vous que de nombreuses autres civilisations ont leurs propres dieux des mers et des océans ? C’est le sujet de notre article du jour ! 

Découvrez également notre article sur le top 10 divinités marines grecques

Mama Qucha (déesse de la mer et des poissons, peuple Inca)

On commence par la déesse inca Mama Qucha ! Cette divinité n’est autre que le déesse de la mer et des poissons du peuple inca ! 

Njörd (dieu de la Mer et des Vents, peuple scandinave)

Njörd, dieu de la Mer et des Vents des peuples scandinaves fait partie des vanes, un des trois groupes de dieux nordiques avec les  Ases et les Dises. Ce dieu est un symbole de bonne fortune pour les marins et de pêche fructueuse.

Noun (dieu de l’océan, Egypte)

Si il est vrai que Noun est considéré comme un dieu de l’océan, c’est en réalité, un symbole de l’Océan, une sorte de métaphore. De plus, il s’agit du lieu où naquirent les dieux créateurs. C’est pourquoi, en Egypte Antique, l’Océan possède le titre de “Père des dieux”.

Varuna (dieu des océans et des rivières, hindouisme)

Varuna : ce dieu hindou était au départ le dieu créateur de l’univers. Or le dieu Indra lui ravit sa place. C’est ainsi que Varuna devint le dieu des océans et des rivières ainsi que le garde des âmes noyées. Le dieu Varuna est accompagné de ses fidèles serviteurs : les nagas, créatures mi-humaines, mi-serpents, qui gardent les trésors de la nature (et sont liées à l’eau).

Enkil (dieu des eaux douces et souterraines, civilisation sumérienne)

Dans la civilisation sumérienne, Enkil est le dieu des eaux douces et souterraines. Il s’agit, en fait, du dieu de l’océan car,  dans la civilisation sumérienne, l’océan était composé d’eau douce.

Ryujin (dieu de la mer, Japon)

Il s’agit du dieu de la mer japonais. Grâce à des joyaux magiques, il est capable de contrôler les marées ! Ses serviteurs sont les poissons, méduses et tortues marines.

Astartée (déesse marine, peuples phénicien et punique)

Elle est non seulement  la déesse de la fécondité mais elle est aussi  une divinité marine puisqu’elle assure la protection des marins. Sur la proue de leurs bateaux, on pouvait, d’ailleurs, trouver une statue à l’effigie de la déesse.

Yam (dieu des océans, peuples phénicien et punique)

Mari d’Astartée, Yam dont le nom signifie “océan” représente à la fois les eaux calmes et la tempête ! Ce dieu des océans a été connu grâce au “papyrus d’Astartée”, un morceau de papyrus relatant son existence et le fait qu’il demande un tribut aux autres divinités. D’après ce fragment de papyrus, Astartée s’oppose aux exigences démesurées de Yam.

Nethuns (dieu de la mer, étrusques)

Chez les étrusques, le dieu de la mer est Nethuns.  Au début, dieu des eaux douces, il devint également le dieu de la mer. Ses attributs sont d’ailleurs l’ancre, l’hippocampe, les dauphins et le trident.

On espère qu’à la lecture de cet article, vous avez pu voyager au travers de civilisations et découvrir ces divinités marines assez méconnues et pourtant si intéressantes ! 

Si vous connaissez d’autres dieux ou déesses de la mer, merci de partager vos connaissances dans l’espace commentaires.